Les effets secondaires du régime cétogène - Easy Keto

Les effets secondaires du régime cétogène

Le régime cétogène, de plus en plus utilisé pour la perte de poids, est un régime thérapeutique qui n’est pas sans dangers, ni effets secondaires. Faisons le point sur les effets secondaires courants et plus rares du régime cétogène.

Note : il est fortement recommandé de consulter un médecin avant tout changement d’habitudes alimentaires et sportives. Le régime cétogène n’est pas à prendre à la légère et nécessite un avis médical et un suivi. Plus de détails sur les dangers du régime cétogène ici >

Les effets secondaires les plus fréquents du régime cétogène

Voici quelques-uns des effets secondaires les plus courants que rencontrent les pratiquants du régime cétogène.

Souvent, les problèmes sont liés à la déshydratation ou au manque de micronutriments et de vitamines.

Il est conseillé de bien boire (jusqu’à 2 litres par jour) et de consommer des aliments contenant les nutriments qui ont tendance à diminuer lors de l’entrée en cétose : sodium, magnésium et potassium en particulier.

Crampes

Les crampes, en particulier aux jambes, sont assez courantes au début de la diète cétogène. Elles surviennent souvent au réveil ou pendant la nuit et sont le signe d’un manque de minéraux : magnésium, potassium ou encore calcium.

Assurez-vous de boire beaucoup et de saler suffisamment vos plats. Si le problème persiste, vous pouvez essayer de consommer des aliments riches en magnésium comme l’avocat. N’hésitez pas à en parler à votre médecin qui saura vous conseiller des suppléments adaptés.

Constipation

La cause la plus fréquente de constipation est la déshydratation. Une solution simple consiste à boire plus d’eau. Et privilégier les légumes autorisés du régime cétogène qui contiennent le plus de fibres.  Pensez aussi à la noix de coco qui est aussi connue pour ses effets laxatifs.

Performances physiques réduites

Vous pouvez voir vos performances sportives diminuer lorsque vous commencez un régime keto. Votre corps a besoin de plusieurs semaines pour s’adapter à l’utilisation des graisses comme énergie principale. Une fois céto-adapté, vous devriez retrouver votre endurance et votre niveau d’énergie.

Et je vous répète cette mise en garde : ne prenez pas de risques et consultez votre médecin avant de commencer ce régime et de changer vos habitudes alimentaires et sportives.

Et si vous n’arrivez pas à retrouver vos performances, il existe d’autres variantes de régime cétogène pour sportifs.

Effets secondaires moins fréquents sur un régime Keto

D’autres effets secondaires ont été remontés, plus rarement, par les pratiquants de la diète cétogène. Beaucoup de ces problèmes sont également liés à l’hydratation et aux micronutriments : assurez-vous de boire suffisamment, de refaire le plein d’électrolytes et de consulter rapidement un médecin dès qu’un problème persiste.

Augmentation du cholestérol

En régime cétogène, un taux de cholestérol plus élevé est généralement dû à l’augmentation du HDL (le bon cholestérol). A condition de privilégier les bons gras et d’éviter les gras trans. Une seule solution pour vous assurer que votre cholestérol évolue dans le bon sens : consulter votre médecin, faire un bilan et organiser un suivi médical.

Indigestion

Si vous éprouvez des problèmes de digestion, il peut être préférable de limiter la quantité de gras que vous consommez au début et de l’augmenter graduellement.

Éruption cutanée / keto-rash

Quelques pratiquants du régime cétogène connaissent des épisodes plus ou moins longs de démangeaisons et d’éruptions cutanées. Si les symptômes persistent, il paraît plus prudent de stopper l’alimentation cétogène et d’aller consulter votre médecin.

Conclusion

Même si on entend de plus en plus de voix louer les bienfaits du régime cétogène, il n’en reste pas moins un régime thérapeutique qui n’est pas sans danger et sans désagréments.

La plupart des effets secondaires les plus couramment constatés sont liés à la déshydratation et à des carences qui peuvent apparaitre au moment de l’entrée en cétose. Boire plus d’eau, du bouillon d’os et saler plus ses plats au sel marin peuvent diminuer voire supprimer ces désagréments. La diète cétogène n’est pas à prendre à la légère : il est important de consulter son médecin avant de choisir d’adopter une alimentation cétogène. Et de se faire suivre régulièrement, ainsi qu’en cas d’effets secondaires persistants ou plus rares et inhabituels.

Les effets secondaires du régime cétogène
4.3 (85.83%) 24 vote[s]

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.